Abidjan- La phase du dénombrement des populations dans le cadre du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) 2021 prévue débuter le 1er novembre a été reportée au 8 novembre 2021, a annoncé la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, jeudi 14 octobre 2021 lors d’une conférence de presse conjointe avec son collègue de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly. Selon la ministre Kaba Nialé, la date du début de la phase de dénombrement de ce 5ème recensement de la Côte d’Ivoire, proposée par le Conseil national du recensement le 27 septembre et confirmée par le Conseil des ministres du 6 octobre, va être décalée d’une semaine, pour deux contraintes majeures.Il s’agit, a-t-elle expliqué, du retard enregistré dans la formation des 28.500 agents recenseurs du fait de l’insuffisance de salles de formation notamment à Abidjan. La situation étant « réglée » la formation qui devait débuter le 11 octobre va commercer le 15 octobre. Deuxièmement, il a été adopté que tous les agents recenseurs devant être déployés sur le terrain soient obligatoirement vaccinés contre la Covid 19. Cette opération sera effective au cours de la formation des agents. Ainsi la nouvelle période de collecte des données auprès des populations s’étend du 8 au 28 novembre 2021. « Toutes les dispositions financières, matérielles et humaines sont prises pour que ces nouveaux délais sont tenus », assuré Kaba Nialé. D’un coût global de 23,9 milliards Francs CFA dont 10 milliards Francs CFA provenant de la Banque Africaine de développement (BAD) et de la Banque mondiale, le RGPH 2021 va employer 35.000 agents dont 28.500 agents recenseurs déployés sur toute l’étendue du territoire, 250 agents des technologies de l’information et de la communication (TIC), 7087 chefs d’équipe, 400 superviseurs. tad/ask (AIP)